La casquette

Balade irlandaise

En vissant une casquette sur son crâne, on est loin de se douter que cet accessoire de mode doit son succès à la fiscalité irlandaise ! Son ancêtre en effet est un bonnet de laine plat porté dans les milieux populaires et appelé casquette irlandaise. Au XVIe siècle, pour relancer l’économie de la laine irlandaise en crise, le parlement anglais vote une loi obligeant tous les hommes de plus de six ans (hors aristocratie) à la porter le dimanche.
Devenue le symbole de la lutte des classes et embarquée sur les bateaux par les Irlandais en exil, la casquette s’orne d’une visière au XIXe siècle aux États-Unis et en Europe, notamment en France où on l’appelle la Gavroche. C’est ce modèle à la croisée du béret et de la casquette contemporaine qui fleurit sur les têtes des Peaky blinders et complète bon nombre d’uniformes.
Il faut attendre le XXe siècle pour que les couturiers des nantis s’en emparent, la coupant dans des étoffes de qualité, et qu’elle se retrouve sur les têtes des riches propriétaires, gentlemen farmers, golfeurs et autres coureurs automobiles.

Porter une casquette avec classe ?

Aujourd’hui adopté par une population hétéroclite et contrastée, célèbres sportifs et hooligans, stars internationales et mauvais garçons, c’est un couvre-chef qui n’a pas toujours bonne réputation. Le plus souvent directement inspiré de la casquette de base-ball américaine, c’est son côté à la fois sportif et populaire qui en fait le sel mais aussi un accessoire parfois délicat à porter. À manier par conséquent avec un soin tout particulier.

Sur la casquette elle-même, préférez un message chic ou drôle à un logo. Et pour éviter d’avoir l’air d’un cycliste débarqué du Tour de France des années 80, port de la casquette visière à l’arrière formellement interdit !

Les casquettes Balibaris

Si la mode est une chose sérieuse, il est certains vêtements que l’on doit néanmoins porter avec humour. Choisir une casquette Balibaris, c’est adopter un accessoire qui a “quelque chose en plus”.

Bien structurée (ni molle, ni rigide) et élaborée dans un coton de qualité, elle accompagnera de préférence vos looks urbains, en donnant belle allure à vos combos chino/chemise ou jean slim/blazer sport.