Le blouson

Le blouson, roi des hauts

Le basique. Pas un homme qui n’en ait un qui l’attende, pendu à sa patère dans l’entrée. Cet incontournable du vestiaire masculin est plus décontracté, voire sportif, que manteaux, impers, cabans ou doudounes. Sa coupe courte, inscrite dans un carré et resserrée par des bords côtes se décline en cuir, gabardine, suédine, nylon, denim... Sobre, sans col et fermé par une fermeture éclair ou d’inspiration navy, avec poches poitrine et pattes d’épaules, doublé de duvet et taillé pour le ski ou totalement fluide à motifs brodés, l’ADN du blouson est l’un des plus variés qui soient.

Quelques blousons qui cartonnent

Le blouson teddy ou varsity jacket : Il a fait un retour fracassant ces dernières années. Symbole d’appartenance à un groupe universitaire (Ivy League) entre les années 1930 et 1960, ce blouson en laine et manches en cuir contrastantes frappé d’un logo ou d’une lettre est piqué, dans les années 1980, par Michael Jackson pour son clip Thriller. Le vêtement, déjà fameux au cinéma, est purement mis sur orbite. Aujourd’hui, on le préfère un brin inspiré et très assagi.

La parka courte : La version raccourcie de la parka longue entre dans la catégorie des blousons. Déperlante, doublée et dotée d’une capuche, elle ne renie pas son ascendance militaire pour une silhouette plus dynamique.

Le blouson aviateur : C’est l’un des blousons les plus déclinés depuis la seconde guerre mondiale. Qu’il soit visuellement très proche de l’original (cuir brun et col en mouton retourné), très inspiré en gabardine ou dérivé du bombardier en nylon et doublure orange, chacun pourra trouver le blouson aviateur qui lui convient.

Le perfecto : La légende. Le célèbre blouson de motard, créé par Schott en 1928, a atterri sur le dos de tous les mauvais garçons depuis près d’un siècle. Rendu célèbre par Marlon Brando dans L’équipée sauvage, James Dean, Elvis et tous les rockers qui lui ont succédé, il est à ranger au rayon des vêtements cultes.

Les blousons Balibaris

Balibaris vous propose une gamme de blousons intemporels, sur une base carrée très épurée et ultra facile à associer avec l’ensemble de votre dressing, avec ou sans col, en croûte de cuir, coton ou tissu technique et dans des coloris à la modernité affirmée.
À noter, les vestes inspirées des vestes de travail de la collection Balibaris, piles dans la tendance et d’une simplicité à tomber, pour un look à l’efficacité redoutable !

Comment porter votre blouson

Pour un style moins décontracté, assortissez votre blouson d’une belle surchemise à poches ou d’un pull en cachemire sur une chemise.
Évitez la surenchère, le maillot à numéro sous le teddy ou le tee-shirt logoté ACDC sous le blouson en cuir. Restons subtil ! Plus le vêtement aura de caractère, plus le reste de la tenue devra le tempérer. Et avec sa coupe ramassée, on ne le choisit pas trop grand sous peine de déséquilibrer la silhouette.