Cuir

DESCRIPTION

L’utilisation du cuir pour se vêtir date de la préhistoire où il acquiert déjà une forte symbolique allant au-delà de sa fonction première de protection contre le froid. Tout au long de l’histoire, le cuir sera connoté aux valeurs de virilité et de force. Nombre de hauts en cuir actuels sont d’ailleurs issus du vestiaire technique et militaire : bombardier, blouson aviateur… Par la suite, il sera également revendiqué par la musique avec l’avènement du rock’n roll.

Côté technique, l’aspect du cuir varie selon l’animal sur lequel la peau est prélevée, la qualité de la peau, ou bien la technique de tannage (l’opération qui rend le cuir imputrescible). Un tannage végétal aura par exemple un aspect plus irrégulier et mat qu’un tannage au chrome généralement utilisé pour les blousons. C’est une matière noble, dont la production nécessite de nombreuses étapes et un savoir-faire exigeant.

Chèvre velours : il provient de la face intérieure de la peau de la chèvre. Ce cuir a la particularité d’être plutôt souple. Le velours est brossé afin de lui donner un aspect duveteux très agréable au porté.

Cuir grainé : son aspect grainé tire son origine d’une sollicitation mécanique, de frottement ou de pression, qui a pour but de modifier le relief de la peau.

Cuir lisse : ce type de cuir englobe tous les cuirs où le grain est sur la face supérieure de la peau.

Croûte de cuir : c’est le cuir à l'état naturel, très résistant et plus épais, il a la particularité d’avoir des irrégularités sur sa surface ce qui lui confère un aspect plus brut. La croûte de cuir est la partie issue du côté chair de la peau.

Peau lainée : c’est un cuir où l’on a gardé la laine de l’animal sur la peau afin de garnir l’intérieur du vêtement. La peau, se trouvant elle à l’extérieur, est poncée ce qui lui donne un aspect huilé et duveteux.

ENTRETIEN

Le cuir est sensible aux agressions de l’environnement (eau, poussière, soleil), et qu’il convient d’entretenir régulièrement pour en augmenter la longévité. Pour les chaussures et la peau lainée la première chose à faire est l’imperméabilisation pour éviter par exemple de disgracieuses tâches laissées par de grosses averses. Pour les blousons en chèvre velours nous vous conseillons de tester votre produit imperméabilisant sur une surface cachée de la veste, d’attendre 20 à 30 minutes et voir la réaction du produit avec le cuir. Quel que soit l’imperméabilisant utilisé, il faut suivre impérativement le mode d’application. Vous pouvez réitérer l’opération 2 à 3 fois par an maximum au risque d’abîmer votre pièce en cuir.

Ensuite, l’entretien régulier diffère selon le type de pièce. Pour un blouson en cuir, le lavage en machine est évidemment à proscrire. Si le cuir est tâché, apportez la pièce chez un spécialiste. Dépoussiérer régulièrement le cuir avec un chiffon doux évite que la poussière ne s’incruste si le blouson n’est pas utilisé. Vous pouvez nourrir le cuir à l’aide de laits spécialisés, le lait pour la peau des bébés fonctionne bien également à condition qu’il soit sans parfum, ni colorant. Quel que soit le produit utilisé, faites un test sur une partie cachée du cuir et attendre 24h afin de voir la réaction du cuir.

Attention, s’il s’agit d’un cuir velours, n’utilisez ni cirage ni lait. Dépoussiérez simplement avec une brosse à poils doux.

Lorsque vous n’utilisez pas votre blouson, pendez-le sur un cintre large pour éviter les déformations et laissez-le à l’air libre ou dans une housse respirante (pas en plastique).

En ce qui concerne les chaussures, il est fortement conseillé d’y glisser des embauchoirs pour maintenir leur forme originale. Leur entretien se fait avec un simple chiffon doux (humide s’il y a des tâches) pour enlever la poussière. Ensuite, un lait nourrissant pour cuir (une fois par semaine suffit) évitera le dessèchement et les craquelures. La finition à la brosse permet le lustrage. Le cirage n’est pas nécessaire car il a tendance à empêcher le cuir de respirer et l’assèche sur le long terme. Si vous souhaitez tout de même en utiliser, une petite noisette suffit !

Attention, pour les chaussures en velours ou nubuck, utilisez une simple brosse (en laiton pour le velours, en crêpe pour le nubuck) pour dépoussiérer, et un nettoyant spécial s’il y a des tâches.

Si votre peau lainée est tâchée, amenez-la chez un spécialiste qui saura la nettoyer avec les bons produits. Au sujet de la laine, elle peut être nettoyée avec une éponge imbibée de mousse de lessive et séchée avec une serviette de toilette.