La veste en cuir

Des styles et des hommes...

Bien qu’aujourd’hui présent dans les vestiaires des deux sexes, le cuir reste une matière puissamment masculine. L’explication se trouve dans ses origines et son histoire.

La veste en cuir est en effet née il y a environ un siècle, en même temps que l’arrivée des motos et des avions dans le paysage. Pas un hasard. Outre sa solidité, le cuir est également un matériau isolant que motocyclistes et aviateurs du début du siècle dernier choisissent pour ne pas subir le froid. À l’époque, le cuir de cheval, disponible en masse et d’une robustesse inégalée, est utilisé en priorité.

Après guerre, aux États-Unis, ces vestes surgissent sur le dos de sex-symbols absolus : perfectos pour Elvis Presley ou Marlon Brando dans L’équipée sauvage, blouson d’aviateur pour James Dean dans La fureur de vivre puis, dans les années 70, Travolta et les rockers de tous poils... Le cuir est partout, sensuel, viril et tapageur.

Les années 80 s’en emparent et en parent stars et mannequins avec parfois un peu trop d’extravagance, laissant dans leur sillage néanmoins le sentiment qu’on peut tout faire dire au cuir, et pas seulement “No future”...

Peaux et modèles mythiques

La matière est importante, car il existe des cuirs de toutes sortes et de toutes qualités. Désormais vache, vachette, agneau et porc dominent le marché. Les cuirs ont des propriétés différentes selon leur origine, l’espèce de l’animal, la méthode de tannage... Le cuir pleine fleur est constitué par la partie supérieure de la peau, la plus noble, la croûte de cuir est plus résistante, le cuir de chèvre est particulièrement souple...

La coupe d’une veste en cuir est un message. Parmi les plus “classiques”, on trouve le rebelle perfecto, veste de motard à fermeture croisée zippée et poches, initialement de couleur noire mais que la mode s’amuse à détourner depuis des décennies. L’aventurière veste d’aviateur, à l’origine brune, possède des côtes en bas et aux manches pour ne pas laisser le froid s’infiltrer et un large col en mouton retourné. Le bomber, avec son esprit punk, s’en inspire mais il possède un petit col montant. Les vestes droites et manteaux en cuir assument quant à eux leur style résolument moderne, voire dandy.

Choisir le cuir Balibaris

La veste en cuir Balibaris est inspirée d’un modèle classique, le teddy (la traditionnelle veste universitaire bicolore des campus américains), qu’elle a dépoussiéré et épuré de la plus belle des manières. Actuelle, elle est en parfaite adéquation avec le style de l’homme contemporain, apaisé et qui n’a rien à prouver.

Coupée dans une peau d’une qualité irréprochable (cuir de chèvre velours certifié LWG), elle offre un look à la fois discret et inspiré, impeccable avec un chino ou un jean, une chemise sage ou votre teeshirt préféré.